Jeanne Varaldi est une artiste plasticienne basée à Paris. Diplômée de l’Ecole Urbaine de Sciences Po, sa démarche explore le territoire et le bâti.  Elle exploite les matériaux de construction et débris de chantier : morceaux de plâtre, granit, béton et bâches de protection sont collectés puis assemblés à l’aide de ciment pigmenté, de sangles de manutention ou bien de cordes colorées. Ces installations valorisent la texture et les formes accidentées des fragments urbains. Elle propose une lecture ludique de la ville, qui devient terrain de jeu, d’expérimentation et de régénération.

Le spectateur fait face à de nouveaux paysages, qui éveillent un imaginaire dans lequel morceaux de ville, matériel de manutention et de chantier deviennent de précieuses et secrètes ressources. Elle réalise également des peintures murales, qui débordent sur les murs alentours et au sol et transforment l’espace public.

Ses récents travaux explorent la notion de carte en tant qu’élément de repère et de régulation de la vie urbaine.

" Un élément est constitutif de sa pratique : celui de relier les éléments. Elle tisse des liens entre les matières, elle recompose les fragments qui intègrent ses toiles, ses sculptures, ses interventions dans la ville. Elle joue entre construction et déconstruction, le fait d’assembler et réassembler. Avec ses installations, elle souhaite aussi encourager tout un chacun à s’approprier la ville, ajouter de la couleur dans l’espace, jouer avec les éléments qui composent l’urbain pour le modifier. "

 

Les Nouveaux Collectionneurs, pour l’exposition « Frontières » Juin 2021

Contact

Thank you for your message