PHYSIOLOGIES

La série "Physiologies" est composée de photos de l'espace public parisien sur lesquelles sont projetées des tâches et traits de couleurs. Le caractère intuitif et désorganisé des compositions contraste avec le bâti environnant. Ces images de synthèse interrogent l'expérience sociale urbaine. Elles figurent des espaces de respiration, de jeu et d'interaction, en contrepied à un urbanisme de gestion des flux et spécialisation des espaces. 

"Le tissu urbain et le tissu social sont des tissus organiques, ils ne sont pas seulement liés, ils sont la même chose, les deux aspects d'un même phénomène. Ils ne sont que la traduction de ce qui devrait être une pensée politique soucieuse d'accueillir et réguler le vivant."

la rotonde décembre 2020 (1).jpg